Votre panier
translation missing: fr.general.icons.icon_title
Livraison offerte pour toute commande expédiée en Europe. Nous livrons à l'international. Free shipping in Europe for all orders above 60€. We ship worldwide.

BLOG

Politesse olfactive

Le parfum sert au rapprochement, à la compréhension de l’autre.


Vouloir plaire avec son sillage, voilà qui est louable ; indisposer l’autre avec son parfum, passer sans crier gare de la séduction à l’intrusion, ça frise la faute de goût et même une forme d’impolitesse. Le fait est qu’on a oublié comment et pour qui se parfumer. Et puis, disons-le, les goûts et les sensibilités changent au XXIème siècle. La mode n’est plus guère à la “petite musique” mais plutôt au métal hurlant qui voudrait signifier une autorité étonnante.

C’est que le parfum est devenu un objet de compétition : on produit des petites bombes olfactives concentrée à 25% avec des notes oversized qui diffusent à 10 mètres à la ronde et ad vitam. Alors forcément, le savoir-vivre en prend parfois pour son grade! Gardons à l’esprit que le parfum sert au rapprochement, à la compréhension de l’autre ; il n’est pas là pour susciter l’écœurement ou la nausée.

Règle N°1 : adapter son parfum à son style du moment. Lorsqu’on se rend à un cocktail, on enfile une petite robe noire, pas un jean! C’est idem pour le parfum : on ne se parfume pas de la même façon pour aller au cinéma et à une soirée entre copains.

Règle N°2 : le parfum habille la personnalité, le pire étant d’avoir l’air endimanché, déguisé!

Règle N°3 : de ne pas chercher à laisser de trace, tout juste un sillage, voilà qui est bien plus séduisant et mystérieux.


Continuer à lire

Extraction Supercritique


EXTRACTION SUPERCRITIQUE


L’exotique champaca cache bien son jeu.

 

Histoire de se renouveler, de se réinventer, la parfumerie rêve d’une nature plus vraie que nature, encore plus grande que la nature. Et une technologie répond en partie à cette exigence : l’extraction au C02 supercritique. Utilisée en parfumerie depuis les années 90 (les premiers travaux sur l’extrait C02 de baie rose, un faux poivre, date de 1993), l’extraction CO2 supercritique (SFE) offre au végétal un rendu d’une pureté et d’une fidélité inégalée.

Lorsqu’il est porté à une température de 31°C et à une pression de 73,8 bars (l’équivalent de la pression sous-marine à 700 mètres de profondeur), le CO2atteint un état entre gaz et liquide appelé “supercritique” et se transforme en solvant.

Il entraîne alors les molécules odorantes dans un séparateur. La pression est ensuite abaissée afin de séparer le CO2 de l'extrait. Le CO2 devient alors gazeux et recircule jusqu'à l'extraction totale de la matière première aromatique. Les molécules odorantes, elles, se précipitent au fond du séparateur avant d'être recueillies.

Cette technologie qui fonctionne sur une biomasse sèche, c’est-à-dire à partir de matières premières qui ont une faible teneur en eau (graines, bois, baies, gommes), présente un double avantage : elle est eco-friendly (elle ne génère ni gaz à effet de serre ni polluant) et produit des extraits à très haute valeur olfactive et au tombé parfait.

 


Collection Supercritique



Sold out

Sold out

Sold out

Continuer à lire